top of page
Bannière site rencontres du commun.jpg

Et si nous prenions du temps...

Un temps de recul et de réflexion sur « Ce qui nous nous arrive » en ces temps de crises multiples : crises sanitaire, sociale, migratoire, économique, financière, écologique, ... avec ses manifestations concrètes - inondations et sécheresses,  et isolement social qui en découle - qui ont particulièrement touché notre région de Famenne.

 

Un temps pour échanger et partager nos pratiques : pour “préparer plutôt que réparer", construire notre robustesse, notre résilience, face aux bouleversements actuels et à venir, pour développer du pouvoir d’agir avec des actions concrètes pour ici, maintenant et sur le moyen-long terme. 


Un temps pour rebondir ensemble : Nous croyons que notre plus grand filet de force et de sécurité, c’est le collectif. Nous voulons faire commun face à ce qui nous arrive, pour unir nos forces, faire des liens entre nos différentes luttes et actions, de façon intersectorielle, à l’échelle locale et en lien avec d’autres territoires.

Un cycle de rencontres

À travers ce cycle de rencontres, nous allons sortir du cloisonnement, de l'entre soi. 

Nous allons découvrir et approfondir les interrelations qu’il y a entre les crises et entre les acteurs autour des crises.

Nous allons nous nourrir, construire des savoirs communs, favoriser l’intelligence collective. 

Nous allons ensuite, si l’élan est présent, rebondir, agir ensemble, et mettre en place des projets communs concrets dans notre territoire, sans attendre des actions venant du politique.

Imaginer des résistances créatives et joyeuses 

Les Rencontres du commun 2024.jpg

 La Ligue des Droits Humains  

Depuis plus de 100 ans, la Ligue des droits humains (LDH) combat, en toute indépendance du pouvoir politique, les atteintes portées aux droits fondamentaux en Belgique. En tant que contre-pouvoir, la LDH observe, informe et interpelle les pouvoirs publics et les citoyen·ne·s en vue de remédier à des situations qui portent atteinte aux droits fondamentaux.

LIRE PLUS

 Le Laboratoire d'imagination insurrectionnelle

Célèbre pour avoir ourdi la désobéissance de masse à vélo pendant le sommet des Nations unies sur le climat à Copenhague (COP15), parcouru le Royaume-Uni pour recruter une armée de clowns rebelles, construit un phare illégal à la place d'une tour de contrôle d'aéroport, le Laboratoire d’Imagination Insurrectionnelle longe la ligne de crête entre l'art et l'activisme depuis 2004.

Iels réunissent artistes et activistes pour co-concevoir et déployer des formes créatives d'action directe, qui se veulent aussi joyeuses qu’elles sont politiquement efficaces. Création et résistance, protestation et proposition sont les brins d'ADN de leur pratique.

LIRE PLUS

 Sève 

Sensibles à ce que la crise politique, sociale et climatique fait bouger dans leurs pratiques, les artistes de Sève (Thérèse Coriou, Anaïd Ferté, Amandine Orban, Fré Werbrouck) prennent en compte le lien aux autres vivants et observent ce que cela changent dans leur façon de produire, créer et diffuser des formes artistiques. 

La recherche, l’expérimentation et l’enchevêtrement des points de vue sont au cœur de leurs façons de faire collectives. 

 La Conspiration du Souffle

Installation - performance

Une récolte de souffle pour porter attention à la respiration, individuelle et collective, et tout ce qu'elle représente au niveau intime et politique.

Les participant·es seront invité·es à venir donner, recevoir et capter leur souffle et celui d’autres, à pousser un soupir, conspirer, s'inspirer… dans un espace intime et interstitiel nommé Les Respirant·es.

 ADES 

Le Réseau ADES regroupe des personnes convaincues qu’il est urgent de s’organiser et de tisser des solidarités pour transformer radicalement la société vers plus de justice sociale et écologique. Nous luttons, principalement à Bruxelles, de manière autonome et conviviale pour des mondes qui rejettent toute forme d’exploitation ou de domination (le capitalisme et son monde, le patriarcat, le racisme,…).

 Le Comité humain du numérique 

Le Comité humain du numérique est une communauté citoyenne et artistique qui fait des actions pour revendiquer la nécessité de réglementer le numérique. Pour protéger nos droits, pour protéger notre santé mentale et physique, pour protéger notre vie privée, pour protéger notre travail et nos emplois, pour protéger nos enfants, pour protéger la Terre… Au fil des actions, un Code du Numérique  a été créé qui reprend les articles de lois élaborés par le comité.

Le Comité humain du numérique est un projet porté par le collectif les Habitant·e·s des Images

 Les Habitant·e·s des images

Les Habitant·e·s des images ont pour champ d’action la ville et les médias, l’art et le social. 

La structure développe des œuvres engagées et collaboratives qui questionnent les rapports de pouvoir à travers les systèmes de représentation : magazines, affiches, films, installations, expositions, débats… La particularité va alors être de brouiller les frontières entre réalité et fiction, privé et public, pour faire apparaître de nouvelles règles du jeu, de nouvelles images parlant de nos engagements intimes.

LIRE PLUS

 La chorale des Voix nus pieds 

La chorale des Voix nus pieds est un collectif autogéré qui regroupe une vingtaine de chanteurs et chanteuses. Sans prétention d’être des sopranos ou des ténors pour chanter en chœur et toucher les cœurs avec des chants révolutionnaires, de luttes, engagés, porteurs d’histoire et d’espoirs... glanés aux quatre coins du monde  !

IMAGINER DES RESISTANCE CREATIVES ET JOYEUSES

SAMEDI 13 AVRIL 2024

Une soirée pour penser et imaginer des résistances créatives et joyeuses, connectées au Vivant, pour allier créativité et activisme, pour oser faire exploser les cadres et les normes dans notre envie d’agir pour la justice écologique et sociale. Une journée de réflexion sur nos modes d’action et sur la nécessité d’envisager la désobéissance civile comme une réponse à la crise de l’Etat de droit face aux urgences écologiques et sociales.

 

Nous pensons que l’art, la créativité et la poésie - dans leur puissance de remise en question des normes et de susciter des émotions - peuvent avoir une puissance transformatrice au service de nos engagements. A l’instar du Laboratoire d’imagination insurrectionnelle, nous pensons que le poétique et le pragmatique peuvent cohabiter dans des actions de résistance efficaces.

 

Comment faire commun, depuis notre ruralité, nous, habitant·e·s, artistes, créatifs, activistes, désobéissant·e·s, juristes, colibris et transitionneurs·euses…. pour mieux nous soulever, résister, et créer un autre monde, ensemble, sans pour autant vouloir nier nos différences ?

REMERCIEMENTS  :

>> Le collectif Sève

>> Pierre-Arnaud Perrouty, directeur de la Ligue des Droits Humains

>> Isabelle Frémeaux du Laboratoire d'Imagination Insurrectionnelle

>> La Chorale des Voix nus pieds

>> Alexia Falisse du réseau ADES 

>> Marie-Luise Guhl des Habitantes des Images et le Comité Humain du Numérique.

>> Merel, Kimuli et Doxi pour le repas 

>> Tous les bénévoles !

>> La Fondation Marius Jacob

LIENS UTILES 

La ligue des Droits Humains

Le Laboratoire d'imagination insurrectionnelle

Le Code du Numérique

ADES

RESSOURCES

Lien vers le document partagé avec des ressources en lien avec l'événement (livres, podcasts, vidéos, articles, sites web...)

AGENDA PARTAGÉ 

Lien vers l'agenda collaboratif des événements citoyens, militants, culturels,... qui auront lieu dans les prochains mois dans la région.

RdC 13 avril - interview Pierre LDH
Lire la vidéo

Crise de l'État de droit et désobéissance civile : Interview de Pierre-Arnaud Perrouty, directeur de la Ligue des Droits Humains (13 avril 2024)

Laboratoire d'imagination insurrectionnelle - Conférence

Laboratoire d'imagination insurrectionnelle - Conférence

Lire la vidéo

Petit guide de résistance créative : conférence d'Isabelle Frémeaux et Jay Jordan, du Laboratoire d'Imagination Insurrectionnelle (CIFAS - Bruxelles, 24 septembre 2019)

Fatima Ouassak.jpg

Arpentage et rencontre avec Fatima Ouassak 

La soirée Rencontre avec Fatima Ouassak a été filmée et diffusée dans son intégralité dans l'émission Ex Cathedra de Matélé !

 

Pour celles et ceux qui n'étaient pas là où qui souhaiterait la revoir, voici le lien vers l'émission :

ex cathedra : l’écologie pirate de Fatima Ouassak - Matélé (matele.be)

La rencontre en vidéo

Mercredi 8 novembre aura lieu le prochain rendez-vous des Rencontres du Commun. Nous allons nous nourrir en rencontrant Fatima Ouassak. 

Fatima Ouassak est politologue, fondatrice du Front des mères et de Verdragon, première maison de l’écologie populaire en France, à Bagnolet. Elle est aussi l’autrice de La Puissance des mères (La Découverte, 2020; “Points”, Seuil 2023) et de Pour une écologie pirate  (La Découverte, 2023)

 

Fatima Ouassak est une figure militante présente tant dans les médias, au sein des secteurs associatif, socio-culturel, universitaire, que dans les quartiers, les occupations précaires, au sein et avec les collectifs militants.

Fatima Ouassak est l’une des rares personnes que nous connaissions à pratiquer l’écologie dans ce qu’on appelle les quartiers. Nous voulons dire avec des populations précarisées, pauvres, racisées, le plus souvent d’origine étrangère plus ou moins récente, mais durablement durable. Ces populations qui représentent, pour les personnes s’occupant d’écologie, un public plus lointain, plus incertain et plus mystérieux que l’île de Pâques.” ( F. Ouassak présentée par la plate forme Ce qui nous arrive”)

Arpentage du livre "Pour une écologie pirate" de Fatima Ouassak